• Sandrine

7 trucs pour combattre la panne d’inspiration devant le frigo

Que celui ou celle qui n’a jamais connu le vide mental intersidéral en ouvrant son frigo se dénonce tout de suite.

Car oui, on s’est déjà tous un jour retrouvés à gaspiller de l’électricité, planté.e comme un.e imbécile devant le frigo ouvert, avec zéro inspiration, zéro envie de cuisiner, malgré l’estomac qui gargouille sauvagement.

Mais avant de céder aux sirènes du plat tout fait ou de la livraison de pizza, voici 7 trucs pour lutter contre

la « page blanche du frigo » !

- Assurez-vous d’avoir toujours vos produits de base préférés dans vos placards, frigo et congélateur : pas la peine d’acheter du quinoa si vous n’aimez pas ça et ne savez pas le cuisiner. Mes ingrédients préférés sont : les œufs, la crème fraîche, le brocoli, le chou-fleur, le fromage, le concombre, la viande et le saucisson. Quand je fais mes courses, je prends ceux-là en priorité. Et au pire si je n’ai pas d’inspiration, je choisis arbitrairement une protéine et un légume, je les cuits, et voilà !


- Regardez du côté des cuisines « du monde ». Si vous ne savez que faire d’un blanc de poulet et d’une carotte, pensez wok, ou curry, ajoutez des épices, des graines, repensez à vos visites au resto chinois, indien, libanais…


- Veillez à avoir pas mal d’épices différentes à disposition. Pas besoin d’un livre de cuisine pour chaque continent, un tour sur Pinterest, et vous trouverez plein d’inspiration !



Photo by Andra Ion on Unsplash

- Pensez aux différents « goûts » si vous avez envie de cuisiner quelque chose d’hors du commun : quand je compose un plat, j’essaie d’avoir un élément « neutre » de base (poisson, viande ou substitut végé), un élément plutôt sucré, un élément acidulé, un petit quelque chose de croustillant, et un ingrédient bien moelleux. Par exemple : un filet de poisson (neutre), avec de la purée (moelleux), pickles d’oignons rouges (acidulé), potimarron rôti (sucré), et salade (croustillant).


- Si vous essayez de vous calmer sur les craquages caloriques, mais que vous avez comme de envies irrépressibles de Big Mac, pourquoi ne pas tenter de reproduire ces tentations du diable en version homemade ? Un pistolet, du haché de bœuf, un œuf, des épices, du bacon, et hop ! Le tour est joué ! Mon petit péché mignon : faire un burger en remplacent la sauce par du chèvre frais… C’est DE-MEN-TIEL !


- Rappelez-vous que manger peut être un jeu. Si vos enfants vous font la vie dure et que vous ne savez pas quoi leur préparer, pourquoi ne pas improviser une soirée croque-monsieur, avec plein d’ingrédients différents (houmous, tapenade, plusieurs fromages, du saumon fumé, etc.), et poser l’appareil sur la table pour que chacun compose ses croques ? Pensez aussi fingerfood, ça pourrait vous donner des idées ! Des beignets de légumes, ou des carottes rôties entières au four, avec plusieurs bols de sauces, des crèmes de légumes ou du fromage frais comme trempettes ? C’est fun et facile à mettre en place.


- Vous pouvez aussi adapter des « classiques » de la cuisine à votre façon. Ainsi, un chicon au gratin tout bête devient un chicon au gratin au jambon fumé, la purée faite aux patates douces et la béchamel avec du lait de noisettes. Des techniques de base mais de tout nouveaux goûts ! Il y a moyen de s’amuser à transformer à peu près tout, laissez votre imagination prendre le relais.



Avec ces 7 petits trucs, vous devriez être paré.e pour faire face à votre frigo sans stress. Et si malgré tout, l’inspiration ne vient pas, rappelez-vous le plus important : Rome ne s’est pas faite en un jour, et si vous avez des sueurs froides à l’idée de trouver quoi cuisiner, laissez-vous du temps, ne culpabilisez pas, et allez au resto, ou faites-vous une tartine au choco !





Photo by Jon Tyson on Unsplash



  • Facebook - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram - Black Circle